Expositions

23 NOVEMBRE - 21 DECEMBRE 2018

L’ATLAS

FRAGMENTA

Le temps, le vestige et le morcèlement sont les trois axes de cette exposition.

Les marbres (eternal signs) se revendiquent d’un autre temps, celui de l’antiquité.

Les plaques en métal (metalpatchworks) paraissent venir directement du début de l’ère industrielle.

Les toiles en lin (Raw flax) font écho par les matières à l’art moderne d’après-guerre.

Les toiles optiques (Extractions) viennent elle reprendre les codes de l’art cinétique.

Pourtant toutes ces séries subissent un anachronisme de par cette surcouche contemporaine creusé, apposé, disqué, estampé ou peint par l’artiste ;Créant ainsi un dialogue atemporel entre différentes époques historiques et celle où nous vivons actuellement. Confrontation de la matière première brute avec le sens des lettres et du mot. Il s’agit également de questionner la valeur des objets et notamment celle de l’œuvre d’art. L’artiste détruit, et décompose ses propres œuvres afin de les reconstituer à la manière dont un archéologue le ferait avec des vestiges. Faire des fragments un tout.

A l’image de l’alchimiste, qui transformerait le plomb en or, l’Atlas transforme d’anciens objets en œuvre contemporaine, récupérant au passage leur force tellurique intrinsèque. Parfois la présence du fractal vient s’infiltrer dans cet univers par l’analogie formelle existant entre la partie et le tout ; précisément dans la récurrence des carrés ou des rectangles qui se répète de manière homothétique à l’intérieur d’une même œuvre entre la lettre et son support.

Enfin, il s’agit de fragments de l’œuvre elle-même, qui par définition est condamné à s’éparpiller aux quartes coins du monde pour former par leur constellation sur la carte une forme labyrinthique que seul la vision d’ensemble peut reformer.

12 Octobre - 16 NOVEMBRE 2018

Torrick Ablack aka TOXIC

PROJECT 48-17/18

À 53 ans, l’artiste né dans le Bronx, reste l’une des figures et légendes internationales de la scène street art. Une exposition solo toute particulière, puisqu’il retrouve pour la toute 1ère fois un pavé phocéen qui lui est cher – En 2001, inspiré par le tumulte créatif de la ville, Toxic adoptait Marseille en s’installant 2 ans dans le quartier de Belsunce.

Un ADN puissant, des couleurs énergiques mêlant art de rue et art contemporain, mais aussi des références à ce que le graffiti new-yorkais a de plus pur, à un entourage aussi insolite qu’emblématique comme Jean-Michel Basquiat, Rammellzzee, Futura 2000 ou encore Dondi White !

Au-delà de l’enceinte même de la galerie, située dans le quartier des antiquaires de Marseille, ArtCan offre à l’exposition Project 48-17/18, un temps fort Parisien à l’occasion de l’Urban Art Fair 2018. Les oeuvres joueront ainsi les nomades du 18 au 21 Octobre en plein coeur du Marais, à l’espace Commines.

1SEPTEMBRE - 15 SEPTEMBRE 2018

LOVE END GLOSSY …

Créateur de l’identité visuelle de MP2018 Quel Amour ! Stéphan Muntaner réinterprète une année de production dans une exposition décalée intitulée « Love End Glossy ». Le directeur artistique présente des créations originales réalisées à la peinture sur de grands formats. Hommage aux arts appliqués, il trouve son inspiration dans les affiches peintes en mixant erreurs faussement numériques et dégradations relatives à l’espace public.

Objet à la fonction éphémère, la création de l’affichiste cristallise dans cette « rétrospective » une influence urbaine enjouée, un regard sur l’obsolescence, une post « figuration libre » passée au glossyficateur !

Un coup de pinceau satirique à découvrir du 1er au 15 Septembre 2018

6 JUILLET - 22 JUILLET 2018

LE TEMPS D’UN ÉTÉ …

Pour cet été ArtCan vous a concocté un cocktail détonnant d’artistes maitrisant l’alchimie des couleurs et la force de la forme.

À travers un trio show international formé par ZEST, PENER et BRUCE l’exposition « Le Temps d’un été » vous emmènera des abstractions douces et acidulées de l’artiste montpelliérain ZEST aux constructions millimétrées de l’artiste polonais PENER en passant par l’univers naïf du franco-belge BRUCE qui n’est pas sans rappeler les papiers découpés d’un certain Matisse.

Réflexion sur le concept même de l’abstraction dans le milieu du Graffiti, cette exposition permettra d’appréhender sous différents angles l’évolution de l’art urbain abstrait.

Le catalogue sera téléchargeable à partir du 2 Juillet

18 MAI 2018 - 22 JUIN 2018

Résistance

SPYK
Vernissage le Jeudi 17 Mai de 18h à 22h

Au moment où bien des artistes vivent très confortablement de la mort de la peinture, Spyk résiste. Il s’attache à préserver le beau métier et atteint une maîtrise toute classique dans une technique à l’aérosol d’une précision et d’une sensibilité déconcertantes.

Avec les effets vaporeux que sa technique du spray lui permet de donner, il reprend l’aspect d’images filmées à la manière de Samuel Fuller ou de Percy Adlon … sauf qu’ici, tous les héros ont disparu. Spyk ne laisse aucune place à la figure humaine. Ses peintures sont des no man’s land, des espaces stériles qui évoquent l’anti-humanisme théorique des années structuralistes et montrent ce qu’il resterait une fois l’homme éliminé.

La peinture n’est pas qu’une expérience visuelle. Elle nous laisse sentir des nomadismes, des silences, des solitudes urbaines. Spyk les décrit comme des résistances portant de loin en loin les souvenirs de sa vie de tagueur. Avec eux, il nous emmène dans des errances nocturnes à travers les grandes villes américaines désertées où seules les lumières électriques et le lever du jour peuvent encore nous rassurer.

Le catalogue sera téléchargeable à partir du 14 Mai

6 AVRIL - 12 MAI 2018

WE ARE BACK

Vernissage le Jeudi 5 Avril de 18h à 23h

Nous sommes heureux de vous annoncer l’OUVERTURE notre nouvel espace Marseillais.

En plein coeur du quartier des antiquaires, dans une ancienne imprimerie, sous une immense verrière métallique, nous inaugurerons un espace de 180m2 dédié à l’art urbain & contemporain. Nous y présenterons des oeuvres de :

TOXIC – RAMMELLZEE – ZEPHYR – BANKSY – KAN – DRAN – BRUSK – PENER – DEMS – REMI ROUGH – MOMIES – ZEST – SPYK – BARRIOS – SLIKS – ADAM K FUJITA

15 JUIN 2017 - 15 SEPTEMBRE 2017

South is Calling

MOMIES & NEURÖNE
Vernissage le Jeudi 15 Juin de 18h à 21h

L’été approche et avec lui l’odeur du sable chaud, des cocktails et tout simplement du SUD.

Ce SUD que toute la France envie. Ce SUD dont nous sommes fiers et que nous revendiquons à qui veut bien l’entendre dès que nous sommes ailleurs. Ce SUD d’où la création émane et notamment de la rue !

ARTCAN, fière d’être sudiste, se place cette fois en Exportateur de Talents Made In South. En donnant son espace à deux grands noms de la scène Sud dépassant aujourd’hui leurs frontières, MOMIES et NEURÖNE.

À travers ce duo détonant et surprenant L’ARTCAN GALLERY brouille une nouvelle fois les pistes à mi-chemin entre art contemporain et art urbain.

27 AVRIL 2017 - 18 MAI 2017

New York Meets The French Touch

Vernissage le 27 avril de 18h à 21h
CRASH / LA II / MISS TIC / M. CHAT

 

11 MARS 17 - 15 AVR 2017

KANDINSKY WAS MY ROOMMATE

Vernissage le 10 mars à partir de 18h

Et si Kandinsky avait partagé son atelier avec nos merveilleux vandales urbains ?

Père de l’abstraction, théoricien génial de la forme et de la couleur, son influence transpire dès les 80’s chez les non moins géniaux Futura et Rammellzee.

Comment ne pas sentir son âme entrer en vibration devant la puissance lumineuse et colorée d’une œuvre de Futura, Medra ou Toxic … Cet art de rue longtemps perçu comme sauvage, à la lecture simpliste et peu recherchée, révèle jour après jour sa face spirituelle.

Artcan Gallery décide une fois de plus de vous surprendre en sortant des cadres établis transformant son espace en atelier durant la semaine précédant le vernissage. Inspirés par les œuvres de Futura, Rammellzee et Toxic prévues pour l’exposition, les artistes Babs et Medra laisseront cour à leurs talents afin de réaliser des œuvres Made in Montpellier.

20 JAN 2017 - 24 FEV 2017

PARADISE LOST

Vernissage le 19 janvier à partir de 18h

En cette année d’élections présidentielles, comment ne pas succomber à la tentation d’un thème comme celui du Paradis perdu !

L’ArtCan Gallery vous invite à une plongée dans les profondeurs de nos temps actuels.

Pas question d’une exposition culpabilisatrice et rédemptrice, bien au contraire ! Avec l’aide d’une sélection d’oeuvres de Shepard Fairey, Kurar, Neuröne, La Fratrie, Megamatt, Kan et Ose Cuttingart nous tenterons de vous faire voir la lumière dans l’obscurité régnante.

L’exposition sera l’occasion de redécouvrir notre espace maculé des stigmates qui ont ou feront de notre société un Paradis ou un enfer …

17 NOV 2016 - 6 JAN 2017

SURFACES & ESPACES

MARC C. WOEHR

La galerie ArtCan fait peau neuve après son exposition inaugurale Coming From The Basics qui présentait une rétrospective du mouvement Street art / Graffiti par un accrochage pertinent dans la singularité de ce nouvel espace montpelliérain.

Avec Surfaces & Espaces, Artcan propose cette fois d’expérimenter le VOLUME.

Marc C. Woehr a reçu carte blanche pour s’approprier la galerie suivant ses aspirations et ses perspectives.

L’artiste déploie donc une scénographie conceptuelle et volumique qui invite public et collectionneurs à circuler au sein même de l’œuvre.

 

6 OCT 2016 - 11 NOV 2016

COMING FROM THE BASICS

Des profondeurs les plus sombres du métro New-yorkais à la lumière irradiante montpelliéraine. Nous aurions pu présenter ainsi notre première exposition. Mais que de grandes phrases et envolées lyriques pour présenter des expositions trop souvent ennuyeuses et vides.

Le lancement d’ArtCan Gallery correspond au début d’une aventure, une réponse que nous souhaitions apporter à cette emphase régnante avec l’aide de nos humbles alliés, Collectionneurs, Amoureux de l’art urbain, Passionnés du Street art, témoins et soutiens de l’art sous toutes ses formes.

Il est vrai que nous présenterons des pièces de qualité muséale, des œuvres historiques de la scène newyorkaise des années 80 de DONDI WHITE à RAMMELLZEE en passant par FUTURA 2000 ou encore KEITH HARING.

Néanmoins, plus important encore notre souhait est d’établir un pont entre deux générations d’artistes, issues du graffiti, de l’Art Urbain, du Street Art, de l’art contemporain – peu importe le nom – tant que les œuvres présentées, plus que de se confronter, se répondent, échangent et communiquent.

Comment ne pas apprécier le développement des techniques de l’Urban Art, puisant sa source dans la bombe aérosol à main levée du Wild Style, pour arriver aujourd’hui aux mosaïques d’INVADER aux pochoirs de BANKSY, au pointillisme de KAN ou encore aux collages en 3D de Marc C. WOEHR.

L’art urbain sonne de plus comme le retour en puissance de la scène artistique française à l’international. Fervent défenseur de notre pépinière artistique, un poil chauviniste, ArtCan Gallery a sélectionné une team de jeunes talents composée d’artiste comme KAN, IKON, KURAR, NEURONE, MEDRA et CHERY (RDLS).

 

Contact


18 Rue Dragon - 13006 Marseille


+33 6 81 69 90 58


contact@artcan-gallery.com

}
Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 13h et de 14h à 19h, le samedi sur rendez-vous