BENJAMIN LAADING

 

Benjamin Laading né en 1982 en Norvège. Après dix ans de peinture alternative, il est reçu à la Villa Arson, l’école des Beaux Arts de Nice, d’où il sort diplômé en 2008. Il expose dès 2009 à Paris, Berlin, Bruxelles, Marrakech…

Benjamin Laading s’intéresse à la bombe de peinture aérosol en tant qu’outil artistique. Cet outil moderne offre la possibilité de décoller du support vers l’infini… La sensibilité de son souffle matérialise le mouvement du corps dans l’espace, et cette spatialité se traduit par une densité de pigments, allant de la brume à la vague. C’est la distance entre le peintre et son support, la rapidité de son mouvement, qui définissent les « traits » de sa personnalité.

Cet outil n’invite pas seulement à peindre avec le corps, il est aussi lié directement à un phénomène d’expression libre et spontané à l’extérieur des cadres et des conventions. À travers des procédés de peinture inspirés du spray illégal, Benjamin Laading souligne la tension qui se créer entre l’aplat de gris fonctionnel et une ligne sensible, et en se servant de ce conflit comme matière plastique, il propose une nouvelle unité.